Cryolipolyse

Combattre la graisse superflue et affiner sa silhouette sans effort, grâce au froid… Tout le monde en rêve et la cryolipolyse l’a fait! Le principe de cette technique inventée il y a dix ans aux USA est assez simple: on applique sur la partie du corps choisie (ventre, hanches, cuisses, etc.), un froid intense pendant une petite heure

La cryolipolyse, principes et techniques

La cryolipolyse signifie littéralement «destruction de la graisse par le froid ». Cette intervention est surtout réservée aux personnes en bonne forme physique, sans problème de surpoids, qui désirent juste réduire leurs bourrelets disgracieux.

Elle n’est pas considérée comme un acte médical. La cryolipolyse ne traite que la graisse sous-cutanée, et donc ne peut pas s’attaquer à la graisse viscérale présente en cas d’obésité. Accompagnée d’un effort sur le plan diététique et d’une pratique d’un sport, cette technique s’accompagne donc effectivement d’une modification de la silhouette et d’une amélioration de la peau des patients mais ne va en aucun cas faire maigrir.

L’objectif est de faire partir 30% au moins des cellules graisseuses. Il faut savoir que la cryolipolyse fonctionne dans environ 80% des cas. Pour les 20% restants, le traitement s’avère inefficace.

Il faut éviter absolument de se faire traiter par cryolipolyse en cas de maladies telles que la cryoglobulinémie ou l’urticaire au froid.

Un des effets secondaire de la cryolipolyse : l’hyperplasie adipeuse paradoxale, qui provoque une augmentation irréversible du volume de graisse au lieu de le réduire. Sept instituts ont signalé les autres effets secondaires tels que des douleurs, des bleus et des hématomes.

Contre-Indications:

Ce soin ne sera en aucun cas effectué sur les personnes concernées par les contre-indications absolues, nommées ci-dessous :

  1. Maladies auto-immunes et immuno-dépressives.
  2. Hyperthyroïdie ou hypothyroïdie (non-contrôlée médicalement).
  3. Diabète type 1 et 2.
  4. Tumeur et cancer.
  5. Rhumatisme articulaire aigu ou inflammatoire/Arthrite.
  6. Sclérose en plaque.
  7. Fibromyalgie.
  8. Épilepsie.
  9. Implants actifs, tels qu’un stimulateur cardiaque, un implant pour incontinence urinaire, une pompe à insuline, etc.
  10. Pathologies cardiovasculaires.
  11. Lithiases rénales et vésiculaires.
  12. Maladies mentales.
  13. Radiothérapie ou chimiothérapie (- 1 an).
  14. Chirurgie et cicatrisation récente (-six mois).
  15. Hernies abdominales.
  16. Antécédents pathologiques cutanés (un avis médical devra être demandé avant le traitement).
  17. Grossesse et allaitement.
  18. Prothèses, implants, vis et plaques.
  19. Un coup de soleil de mois d’un mois.
  20. Les pathologies du sang/traitement anticoagulant.
  21. Les médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires -3 j).
  22. Thromboses et phlébite (-six mois).
  23. Plaies, griffures, coupures, herpès (éviter la zone).
  24. Allergie au métal ou au plastique.
  25. Kératose actinique.
  26. Rétinol A, Roacutane (Isotrétinoïne) (- 12 mois).
  27. Les infections (virales ou bactérienne) et inflammatoire.
© Copyright - Institut de beauté « Beauty Coach »